Hommage à Jean-Michel CAMBON et André GIRAUD

Hommage à Jean Michel Cambon et André Giraud

 

Un bel hommage a été rendu à Jean-Michel Cambon le 26 juillet 2020, à l’occasion de la Fête des Guides à Ailefroide et à l’initiative d’Yvan Estienne.

En présence du bureau des guides de haute montagne, de l’épouse et du fils aîné de Jean- Michel Cambon et de la mairie de Vallouise-Pelvoux, un cairn en forme de perceuse  a été dévoilé, en mémoire de l’infatigable activité d’équipement de voies d’escalade de Jean-Michel Cambon dans les parois d’Ailefroide.

Yvan Estienne et Jean Conreaux n’ont pas manqué de rendre également hommage à André Giraud, une autre grande figure de la vallée qui vient de nous quitter.

 

« Mesdames, Messieurs, chers ami(e)s

Le 12 mars, nous avons été beaucoup à avoir la gorge nouée en apprenant ta chute. Certains te connaissaient bien et sont ici pour te rendre hommage. Mais beaucoup ne te connaissaient que de nom, ne te connaissaient que par tes voies, tes créations, tes topos. Ils sont aussi ici aujourd’hui ou auront une pensée émue en passant devant ce cairn, érigé en ton hommage à l’initiative d’Yvan que je remercie chaleureusement.

C’est la même émotion que beaucoup avaient eu en 2004 et 2012 quand les Patrick sont tombés. Ils avaient donné envies à des générations de grimpeurs de partir user leurs doigts pour enchainer les longueurs. Toi tu leur as offert de quoi grimper, tu leur as ouvert des centaines d’itinéraires. Il t’a fallu une « Infinie patience » pour offrir ces « Voyages en Cathiminie » et ces « Balade d’enfer » mais aussi pour échapper aux « Apparatchik » qui voulaient « Tirez (pas) sur l’ouvreur ». Sur le calcaire ou sur le granit, ce sont des milliers de points que tu as méticuleusement posés. A la Tête d’Aval, à Freissinieres, à Chamrousse, mais aussi et surtout ici à Ailefroide. A Ailefroide, on ne vient pas faire une voie, on vient faire une « Cambon », on n’a pas acheté un topo, on s’est offert ou fait offrir le « Cambon » d’Ailefroide. En 1986, à Ailefroide, il y avait 30 voies écoles, aujourd’hui près de 300,  écoles, le nombre de grandes voies est passé de 14 en 1991 à plus de 150 en 2000. A tous ceux qui ont une « Cascade de blues » aujourd’hui, ces chiffres doivent aider à « Remonter la pente directe »   Au nom de la municipalité, au nom des habitants de Vallouise-Pelvoux, des grimpeurs actuels et futurs, je voulais te remercier et prendre l’engagement de tout faire pour créer les conditions de prolonger ton œuvre, dans le respect de ce lieu magique et magnifique, d’entretenir les voies existantes, d’en créer de nouvelles afin de continuer à donner envie à des générations de grimpeurs de venir à Ailefroide découvrir ou re découvrir tes créations. Nous proposerons au prochain conseil municipal de baptiser une rue de notre commune pour nous souvenir de tout ce que tu as fait pour donner à tant de grimpeurs l’envie de découvrir notre vallée.

Jean CONREAUX »